Il aura finalement fallu 17 tours d’enchères à Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free pour se partager les 110 MHz de fréquences dédiées à la 5G encore disponibles lors de l’appel d’offres pour l’octroi des fréquences nécessaires au déploiement de la nouvelle génération de technologies mobiles.

Alors que la situation restait jusqu’à maintenant bloquée en raison de l’intransigeance d’Orange à mettre la main sur 50 MHz – soit le maximum qui pouvait lui être attribué – et sur la volonté de Bouygues Telecom de s’arroger 30 MHz de fréquences, les deux opérateurs ont finalement reculé, mettant de fait fin à cette nouvelle étape des enchères pour la 5G.

Au final, Orange emporte quatre blocs de fréquences, contre trois blocs pour SFR, et deux pour Bouygues Telecom ainsi que pour Free. Autant de blocs que les opérateurs pourront rajouter aux 50 MHz de fréquences qu’ils se sont offerts à l’hiver dernier, pour la somme unitaire de 350 millions d’euros. Traduction : Orange disposera désormais de 90 MHz dans la bande des 3,5 GHz pour déployer son réseau 5G dans l’Hexagone. Dans le même temps, SFR s’offre pour sa part 80 MHz, contre 70 MHz pour Free ainsi que pour Bouygues Telecom.

Des équilibres respectés

Pour ce faire, les opérateurs ont déboursé lors de cette seconde phase d’enchères la somme totale de 2,78 milliards d’euros, soit largement plus que les 2,17 milliards d’euros qu’en attendaient théoriquement les autorités. Dans le détail, Bouygues Telecom et Free ont déboursé chacun 602 millions d’euros pour s’offrir 70 MHz de fréquences sur la bande reine de la 5G, celle des 3,5 GHz. SFR a pour la part investi 728 millions d’euros pour mettre la main sur 80 MHz de fréquences, tandis qu’Orange a dépensé 854 millions d’euros pour disposer de 90 MHz de fréquences sur la bande des 3,5 GHz.

Si les équilibres du marché semblent donc globalement respectés, les enchères ne sont pas pour autant terminées. Une enchère de positionnement, qui se déroulera à un tour et donnera la palme à l’opérateur ayant enchéri en seconde position, afin d’éviter toute surenchère, sera organisée courant octobre pour déterminer les positions de chaque lauréat sur le spectre des fréquences.

« Les opérateurs pourront ainsi exprimer leurs préférences de position dans la bande, ainsi que de position relative avec les autres lauréats », indique l’Autorité, qui entend bien avoir clos cette procédure à l’automne, pour une commercialisation des premières offres 5G par les opérateurs à compter du mois de décembre prochain.

Posté dans Actualités Mots clés: ,
http://evanade.com/wp-content/uploads/2012/02/1328892384_internet_earth.png

UNE VISION

Promouvoir l’innovation technologique au service du développement des entreprises africaines en s'appuyant sur une large communauté d'experts en matière de NTIC.

http://evanade.com/wp-content/uploads/2012/02/1328892378_download_box_blue.png

DES PACKS INNOVANTS

Constitués à partir de références significatives et d'un ensemble de solutions et démarches "opérationnelles" adaptées à vos besoins (métiers et SI).

http://evanade.com/wp-content/uploads/2012/02/1328892395_at_email.png

REJOIGNEZ-NOUS

Face au développement d'activités nouvelles, il est indispensable de renforcer, chaque jour, notre politique de recrutement. Nos objectifs sont ambitieux et s'inscrivent dans la durée.